Test de la Xxlite

Xxlite

Xxlite en test

La voile la plus légère du monde

Test par le team Ozone

 

Les Données Tecniques

 

16

19

 

Nombre de cellules

41

41

 

Surface projetée (m2)

13.9

16.4

 

Surface à plat (m2)

16

18.9

 

Envergure projetée (m)

7.4

8.1

 

Envergure à plat (m)

9.3

10.1

 

Allongement projeté

4.0

4.0

 

Allongement à plat

5.4

5.4

 

Corde (m)

2.2

2.4

 

Poids de l'aile (kg)

1,20

1,37

 

Poids Total en Vol (kg)

65-95

85-115

 

EN / LTF

EN - Test en charge

EN - Test en charge

 

Prix Public TTC

2190 ¤

2290 ¤

 

 

 

 

 

Choix de la taille de l'aile

Il est important de ne pas utiliser les références des ailes à double surface pour choisir la taille de son XXLite.?La XXLite est une aile unique et particulière qui nécessite une charge spécifique pour des performances optimales.?Au décollage, l'aile porte a une vitesse relativement lente, ce qui rend le décollage facile même en chargeant l'aile de plus petite taille.?Pour indication, la vitesse de décollage est similaire à celle d'une aile de double surface de 3 à 4 m2 plus grande.?La vitesse est liée à la charge alaire et il est important de ne pas être en dessous de la fourchette de poids recommandée.

 

Matériaux

  • Extrados : Porcher 7000 E71A
  • Cloisons internes : Porcher 7000 E29
  • Suspentes hautes : Edelrid 8000U-050
  • Suspentes intermediaires : Edelrid 8000U-190/130
  • Suspentes basses : Edelrid 8000U-230/190

Le comportement en vol de la Xxlite

La XXLite a été testée de manière intensive tout au long de son développement et s'est avérée être une aile stable et tolérante qui peut être piloté en toute sécurité dans des conditions raisonnables.?Grâce à un poids extrêmement faible de l'aile et l'absence de pression interne, la sensation en vol est tout à fait unique, et l'aile n'est pas adaptée pour les pilotes inexpérimentés ou nerveux. ?Elle est testée en charge EN 8G à un poids maximum de 115 kg, mais n'a pas de certification en vol. ?Ce qui suit est une description du comportement de l'XXLite.

Remarques des pilotes test

  • Le gonflage  sans vent ou avec du vent très faible et extrêmement simple et rapide. L'aile reste facilement sur la tête même ar vent très faible et est très simple à contrôler.
  • Le décollage par vent fort est plus exigeant car l'aile a tendance à vouloir voler, il est préférable de la contrôler avec les élévateurs arrière.
  • La vitesse de montée de l'aile est relativement lente, le décollage est simple et l'on quitte le sol plus tôt qu'avec une aile semblable à double surface.
  • En vol, la pression des freins est légère et progressive et l'aile est sensible au pilotage.
  • La réaction est directe et immédiate donc le comportement en thermique et la maniabilité générale sont très bons.
  • Les sensations en retour de l'aile ne sont pas filtrées, l'XXLite est très sensible aux mouvements de masse d'air et transmet les informations avec de petits mouvements de tangage et de lacet. En forte turbulence ces mouvements peuvent être très rapides, mais sans beaucoup d'amplitude.
  • Il est préférable de voler en permanence avec un peu de frein.
  • L'atterrissage est simple mais sans l'arrondi d'une aile normale à double surface.

EN - Fermeture frontale

La XXLite ne s'effondre pas facilement. La fermeture arrive normalement et progressivement par une déformation de la partie avant de la corde vers l'arrière.?Comme la partie arrière de l'aile porte beaucoup, la réouverture est spontanée et immédiate sans retard. ?Cependant, comme avec n'importe quelle fermeture frontale, nous recommandons un freinage symétrique pour faciliter la réouverture et à rester en contact avec le bord de fuite.

EN - Fermeture asymétrique à 70-75%

L'aile se comporte d'une manière similaire à la fermeture frontale, elle a plus tendance à se déformer qu'à fermer et la réouverture est immédiate.?En raison de sa petite taille et aa charge alaire élevée, après une fermeture asymétrique, l'aile commence à tourner et plonger avec un mouvement rapide, mais en raison de sa capacité à réouvrir rapidement, la rotation n'atteint généralement pas plus de 90 à 135 degrés, sans intervention du pilote.

360 engagés

L'aile résiste à l'accélération en spirale, les nervures agissent comme un système anti-spirale et forcent l'aile à s'arrêter dès que le frein est relâché à l'intérieur. La décélération est immédiate et la reprise d'un vol rectiligne très rapide, plus rapide qu'avec une aile à double surface.

Vrille à plat

Le débattement aux commandes est long et la pression augmente progressivement. La pression près du point de décrochage est relativement élevée, et il est nécessaire de forcer pour passer à travers et décrocher l'aile.?L'aile récupère sans délai d'un décrochage et revole immédiatement avec un mouvement positif vers l'avant. Ce mouvement est rapide, mais avec un angle d'inclinaison faible.

Décrochage

Le Décrochage est une man½uvre plus exigeante aussi bien techniquement que physiquement.?En raison du long débattement aux commandes, atteindre le point de décrochage nécessite d'insister sur les freins.?L'arrivée au point de décrochage est assez soudaine et l'aile a tendance à revenir rapidement en vol.?Pendant le décrochage complet, les freins doivent être maintenus bas pour contrer la tendance de l'aile de vouloir re-voler. Ceci est plus exigeant que sur la plupart des autres ailes.?La sortie requiert également une certaine attention en raison de la petite taille de l'aile, la vitesse de descente pendant le décrochage complet est élevée et donc les freins doivent être libérés dans un mouvement très lent et progressif.?L'aile revient en vol alors que les mains sont toujours en position basse.?A la sortie du décrochage l'angle d'inclinaison peut être très élevé, jusqu'à 90 degrés, et demande donc un pilotage précis.

Conclusion

En dépit de sa bonne conduite, nous croyons toujours que la XXLite ne convient qu'à des pilotes expérimentés et qu'elle ne doit utilisée qu'en conditions de vent faible et sans turbulences de masse d'air.

Essai de la Xxlite

Présentation de la voile par certifika