Cockpit et pilotage sellette

La Sellette, un vrai cockpit de pilotage.

Le pilotage à la sellette

Le Cockpit de pilotage

Pilotage à la sellette et sécurité active

L'intérêt de la stabilité, L'appui dorsal, bassin fixe ou mobile, les appuis costaux.

Le Cockpit de Pilotage

Pilotage à la sellette et sécurité active :

Nous allons rester ici sur du pilotage sellette semi couché ou semi assis sans cocon. Cocon bien évidemment qui n'est pas une première sellette naturellement. Une fois le pilote confirmé, avec de l'expérience, il pourra penser à essayer et progresser sur ces sellettes dites couchées, qui permettront une meilleure performance, ainsi qu'une sensitivité accrue.

Pour commencer je vous conseille de lire l'article précédent : Le réglage de la sellette ou vous trouverez l'importance d'un vrai appui dorsal, augmentant bien sur la stabilité du pilote et procurant un véritable cockpit de pilotage.

Nous allons développer cet article en plusieurs phases. L'intérêt de la stabilité, l'appui dorsal, bassin fixe et mobile, et enfin l'appui costal. Il est bon de savoir aussi que le pilotage d'un parapente d'il y a 10 ans demandé 70% de pilotage à la sellette pour 30 % à la commande, les voiles ayants énormément évoluer et étant beaucoup plus réactives, précises et stables, je pense qu'il faut maintenant parler de 30 % à la sellette pour 70 % à la commande. Le pilotage à la sellette doit permettre au pilote lors d'un incident de vol (fermeture assym, frontale, autorotation, ...) d'avoir une position permettant de diminuer l'instabilité et de pouvoir piloter rapidement et confortablement pour une remise en vol en perdant le moins d'altitude.

1)L'intérêt de la stabilité :

La sellette nous permet d'avoir un certain confort, pour manipuler ces morceaux de tissus qui nous procurent un plaisir incommensurable, mais pas seulement. Comme un pilote de rallye positionné à la bonne distance de ses pédales et de son volant pour une grande stabilité et faire corps avec sa machine, le pilote de parapente doit se procurer un vrai appui dorsal et le garder sans jamais relever le dos de son siège, les élévateurs environ 20 cm devant son visage,  le pli de ses genoux en bout de sellette, les tibias repliés sous la sellette pour garder le centre de graviter aligné.

Les erreurs qui génèrent de l'instabilité :

.Le dos du pilote ne sentant pas l'appui dorsal ; Sur une fermeture éventuelle le pilote sera projeté au fond de la sellette et à ce moment précis ses mains et ses jambes ne seront pas stables et donc il ne pourra pas avoir une action de pilotage adéquate.

.Une assise trop droite sans appui dorsal, va répartir tout le poids du pilote sur la seule surface de ses fesses, une pression importante qui ne permettra pas de transfert de poids lors d'une fermeture asymétrique et donc un départ en autorotation programmé par une mauvaise installation sellette.

.Et enfin les jambes en appui permanent sur le cale pied, le centre de gravité migre sur le devant, l'instabilité s'accroit et le risque de twist est présent, je ne dis pas qu'il faut piloter constamment avec les jambes sous la sellette mais il faut apprendre lors d'exercices de pilotage à le faire pour que le jour de l'incident, l'automatisation du mouvement permette ce geste. Il faut aussi le faire je pense lorsque le pilote vole près d'un relief, nous avons tous vu des vidéos ou le parapentiste tranquille dans sa sellette jambe tendue sur le cale pied à proximité du relief, prends une fermeture côté montagne et n'a pas le temps de contrer. Avec de la vigilance et les pieds sous la sellette le contre aurait été plus rapide et certainement plus efficace et peut être sans accident.

2)L'appui dorsal

Revenant sur cet appui dorsal, il est important et primordial de s'habituer à une légère inclinaison du dos, il est évident que ce n'est pas notre position de prédilection car nous avons appris toute notre vie à rester dos droit sur une chaise et cette position de pilotage qui nous semble naturelle va nous empêcher de progresser, et nous mettre en insécurité sur quasiment la totalité des incidents de vol.

Exemple avec dos droit : fermeture asymétrique de plus de 50 %, la totalité de mon poids sur la seule surface de mes fesses oblige mon corps à tomber côté voile fermée et donc amplifier cet incident. De plus, le réflexe du terrien qui tombe d'un côté et de mettre la main pour se rattraper, dommage j'enfonce la commande côté voile fermée et j'amplifie encore l'incident.

Le même incident avec un appui et une inclinaison dorsale, va me permettre grâce une répartition de mon poids sur une plus grande surface de transférer mon poids côté voile ouverte, et de maintenir un cap puis de rouvrir le côté fermé.

L'appui dorsal est une des clefs du pilotage actif, pour une meilleure progression et une sécurité accrue.

3)Bassin fixe et ou mobile

Nous voyons souvent des pilotes mettre une jambe par dessus l'autre, ce qui permet un transfert de poids rapide, une inclinaison de la planchette d'assise et une meilleure sensitivité en thermique. Par contre, lors d'une fermeture côté de l'appui du pilote il deviendra difficile de transférer le poids coté opposé pour maintenir un cap et ré ouvrir sa voile. Jambe ou cuisse par dessus l'autre nous parlerons alors de bassin mobile.

A l'inverse, si je met mes tibias sous la sellette en écartant les cuisses, alors je verrouille mon bassin,  cela va permettre un transfert de poids rapide en gardant une planchette droite, la stabilité sera importante, et le pilote aura beaucoup plus de sécurité active lors de vols près du relief  grâce à ses possibilités de rapidité d'action du buste gauche et droite. Pendant cette position on parlera de bassin fixe.

 

Bassin Fixe

Bassin mobile

Les Causes

Juste après déco

X

 

Encore près du relief dans sa verticalité

thermique

 

X

Si dégagé de tout relief

pilotage actif

X

 

Rapidité de transfert de poids

Wing Over

X

X

 

Incident de vol

X

 

Grande stabilité

Etape de base

X

 

Près du relief dans sa verticalité

Soaring

X

 

Trop près du relief

Pour le Wing Over, nous utilisons les 2 positions, en prenant en compte que nous faisons des Wing over haut et dégagé de tout relief. Alors pendant l'inversion nous serons en bassin mobile et pendant l'ouverture de porte nous serons en bassin fixe

Sécurité : en règle générale lorsque je suis prêt du relief ou lors d'un incident de vol, je dois rapatrier mes jambes sous la sellette et écarter les cuisses pour obtenir une grande stabilité, une planchette droite et une rapidité de transfert de poids, je suis alors en pilotage bassin fixe. Lors des montées en thermique dégagé de tout relief, je suis haut et peut alors permettre à mon corps d'obtenir une meilleure rentabilité thermique ainsi qu'accroitre ma sensitivité alors je suis en bassin mobile.

 

4)Les appuis costaux

J'ai maintenant une sellette bien réglée, avec une véritable compréhension du cockpit de pilotage, l'inclinaison dorsale, l'intérêt de la stabilité, le bassin fixe ou mobile, je peux maintenant venir choisir la pression idéale en fonction de ma demande, de mes envies et de mes besoins. Un appui franc sur l'élargisseur costal de la sellette, les cotes viennent mettre du poids du côté gauche ou droite de la sellette. Lors d'une mise en vol droit, lorsque aucun appui vient sur les élargisseur costaux, on peut dire que je suis neutre sellette.

 

Conclusion : Posez vous les bonnes questions et adoptez des attitudes pilote qui vont renforcer votre sécurité. On parle souvent de la sécurité passive des parapentes mais trop peu de sécurité active grâce à un réglage, une attitude approprié, et une compréhension du cockpit de pilotage, « LA SELLETTE ».

Mauvaise installation

On peut remarque sur cette installation, les jambes tendues, un dos droit et un appui dorsal limité, cette position sur un incident de vol va provoquer de l'instabilité et une difficulté à la remise en vol.

L'installation sellette

La bonne attitude

Nous pouvons voir sur cette image, un appui et une inclinaison dorsale, la planchette légèrement relevée, les élévateurs devant le visage, le pli des genoux en fin de planchette. Le pilote est dans un cokpit de pilotage et pourra répondre immédiatement en cas d'incident de vol. 

Installation sellette

L' importance de l'appui dorsal

inclinaison et appui dorsal L'appui, et l'inclinaison dorsale
le Cockpit de pilotage
Feuille de calcul OpenXMLBassin fixe et mobile
Document PDFbassin fixe et bassin mobile