Test PICA

ICARO modèle PICA

Icaro PICA Voile école et de progression

PICA voile CEN A

La pica de chez ICARO Homologation CEN
Pica Icaro Parapente

Essai Voile PICA de chez ICARO

Polyvalence et plaisir

"bluffante PICA"

PICA ICARO Catégorie A

Polyvalence et plaisir

 

Il est 11h du mat, sur un matin brumeux barrêmois en plein mois de Décembre, le facteur sonne, elles sont là les 2 Aquila et la Pica. Je m'empresse d'ouvrir les cartons pour mater le matos, je sors la Pica de son sac de compression qui m'a quand même l'air un peu petit, surtout pour des élèves en initiation ou le pliage s'avère certaine fois un peu chaotique.

C'est parti pour une « miège » de parapente avec la PICA. Nous appelons un Chauffeur bénévole pour l'après midi et nous voilà partie entre amis sur le site de Lieyes de Barrême. Une fois sur le déco, la voile dépliée je peux observer la finition sans faille et habituelle du constructeur ICARO. Découpe du tissu impeccable, coutures nickel et les gallons petits mais très propres.

Lors de la prévol, le faisceau d'élévateur 3 lignes se démêle très bien, le cône de suspentage est épuré, des scratchs sont présents pour vider l'aile. Les caissons du bord d'attaque ont l'air petit pour ce type de parapente, le design est fun.

Casque sur la ganache, je m'attache à la sellette sup'air XC 2, merci le piou. Petite brise de face 5 Km/h sur le nez, je suis dos voile, elle monte doucement, progressivement sans aucun point de blocage. Une fois sur la tête la tempo est une formalité, quelques pas allongés pour la course d'envol, mon corps en appui sur la ventrale, une sensation de prise en charge légèrement tardive.

Une fois en vol, cette aile école et de loisir procure beaucoup de plaisir à son pilotage, en effet le débattement des commandes est sensiblement court, la pression aux commandes est importante, cette sensation renforce l'impression de précision du pilotage. Freine, freine, freine, relâche, attend, attends, attends, freine, freine, freine, relâche,... le tangage est d'une amplitude correcte, concernant le roulis est les « «wings overs » effectivement je trouve aussi de l'instabilité roulis pour cette catégorie d'aile ; serait elle joueuse ? C'est partie 360, Ouverture de porte, chandelle, tempo. Man½uvre d'évitement, 360 freinage symétrique, inversion,... C'est une aile incontestablement joueuse et précise pour sa catégorie, assagie par une vitesse de vol bras haut de 36 Km/h, 38 à moitié du barreau et 40 barreau à toc.

Concernant les basses vitesses, elle reste stable jusqu'au point de décro rédhibitoire et dur mais accessible sans tour de frein.

le vol en thermique ? Difficile de vous en parler, la météo du mois de décembre même avec un hiver très clément ne me permet pas de la tester en ascendance soutenue mais je pense que grâce à sa précision et son agilité, il sera facile de la positionner et de trouver du rendement.

Le retour au sol se fait tranquillement elle se positionne facilement, la prise de vitesse manque un peu de patate, le flair est quand même là et le freinage final très efficace.

Bluffant cette petite PICA.

Concernant le pliage, le sac de compression est effectivement, je valide, bien trop petit.

En conclusion, une aile école et de progression instable, précise et lente. Convient aux élèves qui ont du touché et de la sensitivité. Attention aux moniteurs cette aile n'est pas à mettre entre toutes les mains. Concernant l'achat comme première voile, l'intérêt est évident, une aile joueuse, polyvalente, qui va permettre une progression sereine et efficace toute en restant en catégorie A.  

Stéphane Henry Le 7 Janvier 2016 

Radar de la PICA

Radar Pica Icaro Parapente PICA ICARO

Manoeuvrabilité - Maniabilité

Manoeuvrabilité - maniabilité Manoeuvrabilité - Maniabilité

Les Moins de la PICA

Sac de compression petit, prise en charge tardive

Les moins

Les plus de la Pica

Polyvalente, précise, joueuse, facile au décollage

Les Plus
Document ExcelCadre de test de la Pica de chez Icaro